Ça y est, j’ai décidé de rentrer Définitivement au Maroc.

  • « Ça y est, j’ai décidé de rentrer Définitivement au Maroc, je lâche tout à Paris et je rentre, je m’en fou, on verra bien … » C’ est ce que tu t’es dis il y a un mois, un an, ou même plus. Tu t’étais dit que dès que tu auras ta nationalité Française tu rentreras au Maroc, mais t’as pas eu les couilles de passer 3 ans de plus à Paris. En plus, tous tes potes sont rentrés, alors … Tu es installé à Rabat ou à Casa. Tu bosses dans une multinationale, ou dans une banque … bref tu bosses dans une super boite avec un nom qui pète. Mais en fait, t’as un salaire de merde. Normal te diront les gens, « tu viens de rentrer … il faut bien commencer quelque part ». Oui, il faut bien commencer quelque part, mais toi, t’es impatient, parce que tu les as quand même payés la peau du cul tes études. Tu revois des gens que tu n’as pas vu depuis 5, 10 ou même 15 ans … et tu te rends compte que les gens évoluent vraiment différemment. Tu vis dans un pays en voie de développement… le smic est à 200 euros, et la moitié de la population ne sait ni lire ni écrire. En rentrant au Maroc, tu te disais que tu allais devenir riche, que tu allais monter ta propre boite, genre LA boite de pub de l’année, ou que tu allais trouver LE truc, c’est vrai que tu es rentré avec des idées plein la tête et que tu étais l’optimiste incarné. Et en fait … NON, tu bosses pour un connard qui à à peine eu son bac et qui te traite comme de la merde parce que tu as été pistonné par la cousine du frère du mari de ta soeur. Tu voulais passer par la grande porte, mais il parait que ça ne se passe pas comme ça ici … alors tu fais comme tout le monde. T’as envie de t’acheter un apart, un petit 100 m² pour commencer, mais tu te rends compte que le m² est à 20 000 balles. Alors tu te dis que tu vas attendre un peu … le temps que ça baisse, même si tu sais très bien que si tu n’achètes pas maintenant, tu vas te faire avoir. Ta mère t’a filé sa caisse et ton père te paye le loyer. Tu fais toujours la même chose, et tu vois toujours le même monde. Même si au départ, t’étais super heureux de rentrer chez toi. Ben ouais, c’est ton pays quoi ! Et puis le soleil t’a manqué !!! Mais… t’en as marre de cette chaleur et l’hiver te manque !!! De temps en temps, tu te dis que tu voudrais bien aller faire une petite balade à Saint Michel, ou te faire un cinéma en anonyme. Mais tu ne sais pas quand est ce que tu vas retourner à Paris. T’es célibataire, t’as 26 ans, et tu vis seule, la moitié de tes copines se sont mariées à l’âge de 22 ans et ont 3 gosses. Elles sont heureuses parce qu’elles n’ont connu que ça, mais toi, tu te dis que tu es une célibatante, une vraie femme avec un vrai boulot, que tu aspires à mieux .. Les mecs de ton âge ne sont pas encore rentrés de Paris et passent d’une minette de 18 à une minette de 20 ans. Ils passent leur week end en boite et attendent d’avoir 35 ans pour se caser. Ils veulent profiter de la vie !!! ah, si j’étais un homme … Et ici, c’est pareil … le mecs regardent la marque de ton sac avant de t’inviter à prendre un café. Prendre un café, est devenu ton hobbie, il faut bien faire comme tout le monde. Et un jour, tu te demandes ce que tu fous là, pourquoi t’es rentré et surtout, est ce que tu peux repartir !!! Tu te sens parisien dans l’âme et dans le coeur. Mais tu es rentré, et … tu verras bien !!!
  • Nadia Benchekroun
Partagez avec vos amis!
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Share On Pinterest