Archives pour la catégorie Question au Coach

Question au coach

40 ans toujours célibataire et vit chez ses parents, est ce grave docteur ?

J’ai 40 ans, je suis célibataire et je vie avec mes parents. Pour moi, ce n’est pas un problème, mais mon entourage, familial et amical me donnent l’impression que je suis une bête étrange ! Même du côté affectif, je commence à avoir de plus en plus de mal à rester un peu avec une fille. Dès qu’elle sait que j’habite avec mes parents et que je ne cherche pas à me prendre un appartement tout seul, elles partent. Ma meilleure amie me dit que c’est normal, que les filles de maintenant ne veulent pas de would mamah. Ce que je n’arrive pas à comprendre, je suis seul, je déteste la solitude, j’ai un travail assez prenant et j’aime être avec mes parents. Leur compagnie ne me pèse pas, ils sont respectueux de ma vie privé, je peux inviter qui je veux, être même avec ma copine et je bénéficie de la logistique nécessaire pour vivre confortablement. Demain, si je suis amené à me marier, bien sûr que je me prendrais un chez-moi ! Oussama 40 ans 

Pragmatique et réaliste, c’est ce que vous semblez être cher Oussama ! Malheureusement votre environnement social ne le voit pas de cet œil, et vous enferme dans des stéréotypes qui commencent à vous desservir. Votre point de vue est logique, vous considérez que tant que vous n’êtes pas engagé dans une vie de couple, compte-tenu de votre aversion à la solitude et le plaisir que vous avez à être avec votre famille, il est inutile de vous engager dans la prise en charge d’un domicile à vous seul. De plus, selon vos propos, votre vie privée et respectée et vous y trouvez un certain confort logistique. Effectivement, vos propos se tiennent, et vous semblez pleinement les assumer. Néanmoins, comme vous le dites, le malaise vient de l’extérieur, du regard des autres… et va jusqu’à vous handicaper de plus en plus dans vos relations affectives. Votre amie, vous a traduit la perception que vous pouvez donner à des personnes extérieures, et qui vous connaissent peu ! Effectivement, les gens « du dehors », ne s’embarrasseront pas toujours à chercher à comprendre. Le système social et les modes de relations homme / Femme sont construit autours de certains codes et règles de fonctionnement souvent informels ou non-dits mais qui font loie. Une jeune femme effectivement peut prendre peur si elle entend que vous êtes célibataire, à 40 ans chez vos parents et n’exprimant pas le souhait de changer de situation ! le décodage et certes rapide, mais il fait partie de notre réalité sociale ! Alors comment faire pour ne pas vous faire enfermer et vivres vos relations affectives sereinement. Une première solution est, si bien sur, vous souhaitez vous donner les moyens de construire avec votre partenaire, de très vite communiquer sur ce sujet. Exposez votre point de vue, les bénéfices que vous en tirez et les perspectives d’avenir. Donnez-lui l’occasion d’exprimer ses craintes, notamment : demain tu es marié, est-ce que tu vas vouloir vivre chez tes parents avec ton épouse ? Ou, est ce que ca veut dire que tes parents viendront toujours à la maison, pour qu’ils ne soient pas seuls ? Ou encore, est ce que tu t’attends à être avec une épouse aussi bonne ménagère que ta maman ? Beaucoup de questions pourront vous être posées ? Et beaucoup vous serons très désagréable, voire vous les jugerez offensantes ? Elles seront légitimes et traduiront les craintes – parfois démesurées- qu’aura la jeune fille qui sera devant vous. Et plus elles seront grossières, voire exagérées, plus elles exprimeront la peur qu’a votre amie de s’engager dans une relation avec une personne ayant des liens aussi forts avec sa famille. A vous aussi, de votre côté, d’en prendre conscience ; bien que votre démarche soit logique, le lien que vous avez avec vos parents, par le contexte dans lequel vous êtes, doit être bel et bien fort, voir très fort. Cela veut aussi dire que vous devrez rassurer dans ce sens, et prendre conscience que dans votre relation future, il s’agit de créer un autre lien d’un genre nouveau avec votre épouse, mais aussi avec vos parents. Il s’agira d’éviter tout mimétisme ou toute forme de comparaison qui pourra insécuriser votre partenaire dans son souhait de vivre son couple et gérer sa maison comme elle l’entend aussi. Méfiez vous des habitudes, à 40 ans vous en avez pris, le meilleur moyen de les canaliser est de les identifier, d’en prendre conscience, voire d’en faire un sujet d’humour avec votre partenaire, pour pouvoir les faire évoluer !

              Meryem Bennani – Psychologue – Psychothérapeute – 0665000631  

 

Comment gérer la relation mari et femme quand les deux travaillent dans la même entreprise ?

Mon époux et moi travaillons tous les deux dans la même entreprise. Jusque là ça ne m’a pas gêné, jusqu’au jour ou mon mari a été nommé à un nouveau poste à responsabilité et qu’il commence à me faire des allusions du type : ma carrière est lancée dans cette société, il ne faudrait pas que le fait qu’on soit marié, me la bloque… tu ne pense pas que tu devrais chercher ailleurs, ca serait mieux pour nous deux… Le pire est que je sens qu’il m’évite au travail, je ne le reconnais pas, il se prend au sérieux, me vouvoie et tourne au ridicule devant les collègues qui ont aussi remarqué le changement ! Wiam 35 ans.

Chère Wiam merci pour votre témoignage. Par vos propos vous posez la question du couple dans l’entreprise : Est-ce viable ? La vie professionnelle peut-elle évoluer sereinement ? Et qu’en est-il de la sphère personnelle. Il semble que dans votre cas, la situation n’a pas posé problème pendant un temps… Je le traduis par le fait que vous aviez la capacité, autant vous que votre époux, de faire la part des choses et de dissocier le contexte professionnel du personnel. Bien que vous ayez des interactions dans le travail, elles semblaient peu impactées par ce que vous pouviez partager en dehors du travail, et vos collègues, non plus, ne semblaient pas y prêter attention. Une promotion de votre mari, semble avoir modifié l’équilibre vécu, allant jusqu’à  modifier ses comportements vis-à-vis de vous et vous demander de remettre en question votre avenir dans cette entreprise. Chère Wiam, outre le fait, que selon vos propos, votre époux semble maladroit dans la gestion de cette situation, je vous invite à ouvrir le dialogue avec lui. A vous d’exprimer votre incompréhension, votre étonnement voire votre colère et de l’écouter dans ses explications. Il semble que votre époux, de façon détournée, essaie de vous dire des choses et ne souhaite pas vous heurter. Peut-être qu’il a des données concernant l’entreprise qui justifie sa position, peut-être aussi a-t-il entendu des bruits de couloir, ou encore lui a-t-on directement fait allusion à ce mélange sphère privé et sphère professionnelle ? Peut-être aussi est-il gêné lui dans l’absolu, et considère que le fait que vous soyez dans la même entreprise à un niveau de responsabilité différent peut générer un conflit d’intérêt manifeste.  Invitez-le à se confier à l’épouse, vous êtes mari et femme, votre projet de vie commune est en principe bien plus important que vos avenirs professionnels. Votre couple est me semble-t-il confronté à une légère crise, qu’il va falloir régler ensemble. Et ce n’est que par le dialogue et l’expression de non dits que cela peut se faire. A vous de poser clairement la question de vos avenirs professionnels, d’exprimer aussi vos souhaits et désirs dans ce sens et aussi dans votre propre vie personnelle. Peut-être que votre mari, vous donnera les arguments nécessaires pour que vous envisagiez un départ de cette entreprise, comme étant préférable pour votre couple ; et que vous vous saisissiez de cette opportunité pour vivre un nouveau challenge professionnel. Peut-être aussi qu’il ne vous convaincra pas par ces arguments, que vous remarquerez qu’ils relèvent de sa propre angoisse d’échouer dans cette nouvelle responsabilité, et qu’il sera nécessaire alors de lui montrer la démesure de son comportement et de le rassurer quant à sa capacité à réussir dans sa nouvelle fonction !

        Meryem Bennani – Psychologue – Psychothérapeute – 0665000631