Archives pour la catégorie Pour Howa

Avant de dire Oui !

A Méditer… Quand il s’agit de choisir l’homme ou la femme de sa vie, personne ne souhaite se tromper. Pourtant avec des statistiques de divorce avoisinant les cinquante pour cent, il semble que beaucoup adoptent une approche erronée dans leur recherche de l’âme sœur ! Si vous demandez à la plupart des couples fiancés, pour quelle raison ils se marient, ils vous répondront : « Nous nous aimons. »

À mon avis, ceci est la première erreur. Le choix d’un compagnon pour la vie ne devrait jamais être fondé sur l’amour. Même si cela semble peu orthodoxe, cette idée recèle une vérité très profonde. L’amour n’est pas la base du mariage, mais plutôt la résultante d’un mariage réussi. Si tous les ingrédients indispensables sont présents, l’amour apparaîtra lui aussi.

Permettez-moi de le répéter à nouveau : vous ne pouvez pas construire votre relation uniquement sur l’amour. Ce n’est pas suffisant. Voici cinq questions que vous devez vous poser si vous êtes déterminé à vous marier et à le rester.

Question nº 1 :

Avez-vous un idéal commun ?
Pourquoi est-ce si important ?
Permettez-moi de le formuler ainsi : si on part du principe qu’on se marie pour quelques décennies, c’est drôlement long pour vivre avec quelqu’un Qu’avez-vous l’intention de faire ensemble, tout ce temps ? Voyager, manger, faire du jogging ? Vous devez partager quelque chose de bien plus profond et d’essentiel. Vous avez besoin d’un idéal commun. Deux choses peuvent arriver au cours d’un mariage : que vous vous rapprochiez ou que vous vous sépariez. La moitié des couples dans le monde divorcent. Pour que votre mariage marche, vous devez avant tout savoir ce que vous attendez de la vie et épouser quelqu’un ayant les mêmes objectifs.oui mariage

Question nº 2 :

Pouvez-vous lui exprimer vos sentiments et vos pensées en toute sécurité ?
Cette question touche au cœur même de la qualité de votre relation. ” En toute sécurité ” signifie que vous pouvez communiquer ouvertement. La base d’une bonne communication est la confiance, l’assurance que vous ne serez ni ” puni ” ni “blessé” pour avoir exprimé vos pensées ou vos sentiments. Un de mes collègues définit une personne abusive comme quelqu’un à qui l’on a peur de dévoiler ses pensées et ses sentiments. Soyez honnête avec vous-même sur ce point. Soyez sûr de vous sentir émotionnellement en sécurité avec la personne que vous envisagez d’épouser.

Question nº 3 :

Est-ce un ” un homme “? (un vrai) c’est-à-dire : est-ce une personne sensible et délicate ?
Comment pouvez-vous le savoir ?
Voici quelques suggestions : fait-elle des efforts réguliers pour perfectionner son caractère ? Désire-t-elle sérieusement s’améliorer ?
Un de mes professeurs définit une personne bien comme ” quelqu’un qui s’efforce toujours d’être bon et de faire ce qui est juste “. Vous pouvez également vous poser d’autres questions particulièrement révélatrices : que fait-elle de son temps ? Est-elle matérialiste ? Une personne matérialiste n’est généralement pas très encline à améliorer son caractère. Il existe principalement deux sortes de personnes dans le monde : celles qui se dévouent au perfectionnement de soi et celles qui se dévouent à la recherche du confort. Si son but est le confort, elle placera son bien-être personnel avant l’accomplissement de ce qui est juste. Il vaudrait mieux que vous sachiez cela avant de passer sous le dais nuptial.

Question nº 4 :

Comment traite-t-elle les autres ? La qualité principale qui permet que chaque relation s’épanouisse est la capacité de donner. Par donner, il faut entendre la capacité de donner du plaisir à l’autre. Demandez-vous si elle aime donner du plaisir aux autres ou si elle repliée sur elle-même et préoccupée uniquement de sa personne.
Pour évaluer cela, examinez la manière dont elle traite les personnes envers qui elle n’a pas l’obligation d’être gentille, telles que les serveurs, les chauffeurs de taxi, les conducteurs de bus. Comment traite-t-elle ses parents, ses frères et sœurs ? Leur est-elle reconnaissante ? Si elle ne montre pas de gratitude envers ceux qui lui ont tout donné, ne vous attendez pas à ce qu’elle montre de la gratitude envers vous qui ne pouvez pas en faire autant ! S’adonne-t-elle au commérage, parle-t-elle des autres en mal ? Quelqu’un qui a une telle habitude ne peut pas aimer les autres. Vous pouvez être sûr que quelqu’un qui traite les autres avec négligence vous traitera également avec négligence.

Question n°5 :

Y a-t-il quelque chose chez cette personne que je souhaiterais changer une fois que nous serons mariés ? Trop de gens font l’erreur d’épouser quelqu’un avec l’intention de ” le réformer ” après leur mariage. Comme le dit un de mes collègues : ” Vous devez vous attendre à ce que si quelqu’un change après son mariage c’est en pire !” Si vous ne pouvez pas pleinement accepter cette personne telle qu’elle est aujourd’hui, alors vous n’êtes pas prêt à l’épouser. En conclusion, une rencontre n’est pas forcément difficile, ni traître.
La clef est de diriger les choses un peu plus avec votre tête et un peu moins avec votre cœur. Vous avez tout à gagner à être aussi objectif que possible lors de vos rencontres, cela vous permettra de poser les questions qui vous mèneront aux sujets-clefs.

Tomber amoureux est un sentiment grandiose, mais quand vous vous réveillez avec la bague au doigt, il vaudrait mieux que vous ayez déjà fait vos ” devoirs “, sous peine d’avoir de sérieux ennuis

Alors avant de convoler, avant de mettre ta robe blanche et toi, ton costume sur mesure, avant d’aller dire oui à l’église, à la mairie ou n’importe où d’autre, pense à ce texte, médite-le et sache que l’amour seul ne te suffira pas.

LA YEMA

-Adel va arriver dans  cinq minutes yema !

Yema , rien que le fait de m’entendre l’appeler maman j’ai les oreilles qui saignent .Mon mari a insisté dès le début de notre mariage pour qu’il en soit aussi. Comme dit l’adage,l’amour rend aveugle et la découverte des plaisirs de la chair met du temps à vous rendre la vue.

Dingue de lui à l’époque, je ne l’aurais jamais laissé se détourner de mon chemin pour une histoire de protocole. Ça m’aurait laminé le cœur. J’étais sa Kate Middleton prête à tous les sacrifices pour que mon prince William ne file pas à l’anglaise, et vivre mon rêve de princesse.

Mon mariage je l’ai voulu, je l’ai eu avec toutes les obligations familiales de merde en bonus.

Alors pour pallier ce problème, j’use et j’abuse de tous les stratagèmes pour interpeller ma belle-mère le moins possible. Je me place précisément dans son champs de vision pour lui parler directement et éviter de l’appeler par ce mot qui m’écorche la langue depuis plusieurs années. Si ça ne tenait qu’a moi , je l’aurais bien rebaptisé khaltylroula, ou Lalla batata ou yema mesmouma.

Il y a des naïvetés qui vous poursuivent tout le long de votre carrière de femme casée, j’aurais dû avec du recul faire signer à mon cher et tendre la fameuse clause de «  versement de dommages et intérêts pour arnaque sur la marchandise »

Les cinq minutes annoncées par Adel s’étirent sur plus d’une demi -heure maintenant.J’attends le retour de mon homme comme les fans du PSG ont attendu l’arrivée de Neymar.

-Tu as appelé mon fils ? il t’a dit quoi exactement ?

-Qu’il arrivait dans cinq minutes c’est tout.

« Mon fils » , cette possessivité exacerbée a le don de m’agacer.Ma belle-mère commence à  trépigner exagérément.

-Sinon c’est pas grave , je m’en vais et puis tant pis !

Elle soupire très fort. Elle aime trop me faire ce genre de phase. Elle est du  genre à se barrer alors que j’insiste toujours pour qu’elle reste et déclencher entre mon mari et moi une embrouille dont elle seule a le secret. Au final elle parvient toujours à ses fins, et je ne peux être qu’admirative de ses dons de marionnettiste. Quand elle part vexée comme cela, Adel termine systématiquement la soirée chez sa Yema remplie de culpabilité de bon fils en quête d’ amour éternelle.

Le paradis est sous les pieds de ma belle-mère aux dires de mon mari. Quand je les regarde de plus près moi,je ne vois ici que le besoin urgent de passer une pierre ponce sur deux ou trois cors de ses pieds de koala . Soit dit en passant et aguerrie dans l’exercice,  je ne me formalise pas du fait qu’elle puisse trouver ma présence insignifiante et sans saveur. J’ai toujours été une ragounaà ses yeux et une fille pas assez belle pour son fils.

-Tes enfants ils sont beaucoup chez ta mère ces derniers temps! Je serais pas venue si j’avais su qu’ils étaient pas là.

Oui si j’avais su moi-même que ça la freinerait de venir , je l’aurais prévenu c’est certain. Je reste silencieuse devant cette pic qui ne me pique plus depuis fort longtemps.

Ma belle-mère est planté là devant moi , et ne me décoche pas un mot ou un regard dans un silence pesant, la télécommande à la main , elle fait défiler les chaines du satellite.

J’envoie un texto à Adel comme une bouteille à la mer

« Mais qu’est ce tu fous sérieux ?!!!! »

Quelques secondes plus tard, j’entends enfin les clefs de la serrure tourner, véritables clefs de mon soulagement. Adel arrive tout sourire en se targuant d’un salamalikoum chaleureux en notre direction . Avec beaucoup de pudeur, il me regarde avec un doux sourire qui en une demi seconde me fait oublier que Belzebuth trône dans notre salon.

Il s’approche d’elle et embrasse longuement le front de sa génitrice qui s’illumine instantanément devant sa progéniture. Le lien qui s’opère entre eux deux est tellement instinctif quej’ai l’impression d’assister à un document animalier .

En les observant attentivement , et bien que ce soit une souffrance pour moi de le reconnaitre , je pense qu’elle et moi avons tout de même un point commun. Nous sommes toutes les deux  les femmes de la vie d’un homme que nous aimons sincèrement.

Je sors de la pièce pour leur laisser un petit peu d’intimité. Quand elle sera partie, il sera tout à moi . Oui à moi , et  il faudra bien que tu t’y fasses un jour « ma Yema ».

Hamida So

20 types de femmes à éviter

LA COMPLEXÉE

«Je suis trop grosse, hein?»,«Je te dérange-tu?» ou «Est-ce que je suis belle?» = ses lamentations favorites!Ce type de femme cherche l’approbation de l’autre. Sa confiance en elle frôle le plancher et elle a constamment besoin de se faire rassurer. Si au début d’une relation, un homme aime bien sentir qu’il protège ou couve une âme fragile, il se lassera rapidement.

LA PLUS-QUE PARFAITE

Elle est facilement reconnaissable grâce à ses signes distinctifs : elle sait tout, fait tout mieux que tout le monde, veut toujours avoir raison, n’aime pas dire qu’elle a tort, ne tolère pas de se faire contredire et cherche à avoir toujours raison. Une attitude qui refroidit les hommes à coup sûr.De plus, elle a tendance à vouloir «parfaitiser» à son image tout son entourage. Elle ne se gêne pas pour ridiculiser ou éduquer ceux qui dérogent de ses façons de faire.

LA FUSIONNELLE (AVEC SA MÈRE!)

Si une fille n’a pas coupé le cordon avec sa mère, il y a de forts risques qu’elle soit légèrement instable.Elle a besoin de l’appeler à tous les jours (plusieurs fois, même!) et commence même ses phrases par «Ma mère, elle pense que…».Cette trop grande proximité avec sa mère effritera votre relation potentielle.Aussi, il faut se méfier tout autant si une femme est trop liée avec sa sœur (insupportable!) ou reste accroché à son père (un cas classique d’Oedipe!).

LE COUP DE VENT

Active, indépendante, autonome, allumée : elle semble avoir toutes les qualités d’une femme qui sait ce qu’elle veut. Mais elle n’est jamais là! Son agenda est booké des mois à l’avance. Elle a des cours trois fois par semaine et, entre ça et son boulot, il y a ses copines avec lesquelles elle sort beaucoup.Elle pourrait être parfaite, mais elle n’est tout simplement pas là…

LA SUFFISANTE

Cette femme n’a besoin de personne, ne demande jamais un coup de main et s’autosuffit. Elle considère qu’une femme n’a pas nécessairement besoin d’un homme dans sa vie.Quand son amoureux lui propose de l’aider à monter son bureau IKEA, elle va lui répliquer qu’elle sait manier le tournevis avec un air hautain.Son attitude fait qu’on la trouve plutôt froide et distante.

LA JALOUSE-POSSESSIVE

Elle vous appelle dix fois par jour (par heure?), elle envahit votre mur Facebook et veut connaître vos allées et venues en permanence. Elle a besoin de dire à tous (et de le rappeler!) que vous êtes ensemble pour mieux vous contrôler.Elle est intense. Trop intense. Aussi, ce type de femme a la fâcheuse habitude de vouloir tout savoir sur vos ex et s’amuse à se comparer à elles.

LA HANTÉE

Son ex la hante encore. En fait, elle ne vous l’a pas dit, mais ce n’est pas complètement terminé leur histoire (du moins de son côté!). Elle en parle trop et même derrière ses avances entreprenantes, on sent un léger désespoir.Une fois au lit avec vous, elle ne veut qu’essayer de chasser son ex… mais c’est peine perdue. Il est bien accroché dans sa mémoire. Vous ne serez qu’un gars de transition entre le prochain ou l’ex…  Et vous ne voulez pas vivre avec un fantôme!

LA «GLUE»

Elle s’accroche à vous de façon plutôt désespérée. C’est un vrai pot de colle, totalement incapable de sortir sans que vous soyez là. Elle vous suit partout, et va vous encourager à tous vos matchs de hockey avec les boys.Elle ne semble pas être capable de respirer sans vous. Elle s’accroche à vous de façon plutôt désespérée. C’est une plaie! Son rêve : fusionner réellement avec vous. Totalement exaspérante!

LA DÉSESPÉRÉE DE SE MARIER

Tout ce qu’elle veut, c’est se marier, avoir une maison avec un jardin, deux enfants et le tout le plus rapidement possible.Ce genre de femme se fout pas mal du type d’homme qu’elle prendra dans ses filets, pourvu qu’il veuille s’engager sérieusement.Elle est désespérée et s’accroche à la dernière chance qui lui reste : vous. Fuyez !

LA CONTRÔLANTE

D’abord, elle vous achète vos vêtements et jette vos vieilles fringues à la poubelle. À l’épicerie, elle décide de ce que vous allez manger (pas de chips, pas de biscuits, du lait écrémé).Elle vous empêche de voir certains de vos amis, décide dans quel coin habiter, quelle voiture acheter, etc. Vous vous sentirez comme un enfant dominé par sa maman. Et si vous essayez de vous plaindre, ce sera la crise.Avec ce type de femme, vous perdrez votre personnalité. Voilà, vous êtes averti!

CELLE QUI CHERCHE LA DISPUTE

Il y a des femmes (et des hommes d’ailleurs) qui choisissent leur bataille. Mais pour d’autres, le moindre sujet devient matière à discussion ou pire, une guerre à gagner.Elle vous contredit tout le temps, s’énerve facilement avec vous, comme avec les autres. Bref, c’est une femme plutôt agressive et qui aura tendance à vous rendre tout aussi agressif et amer. Évitez-la !

L’HYPERSENSIBLEAAdwMN

Avec ce genre de femme, vous devez faire attention à tout ce que vous dites et faites. Car la moindre critique, le moindre ton de voix élevé, et c’est la crise de larmes.Vous vous sentirez alors coupable de la faire pleurer et passerez votre vie à vous excuser pour tout ce que vous avez fait et pas fait.

LA SÉDUCTRICE

Elle a vous a plu parce qu’elle a su vous séduire. Mais la séduction est une arme qui peut être dangereuse. Ce genre de fille s’habillera de façon utra-sexy partout où vous irez, draguera tous les hommes lors d’une soirée. Sur sa photo de profil Facebook, elle pose en bikini ou elle se la joue très sexy.Elle aime plaire, peu importe ce que vous en pensez. Et si vous la critiquez elle vous hurlera que la femme moderne est libre.

LE MOULIN À PAROLES

Les femmes ont tendance à parler plus que les hommes. Et les hommes aiment bien les femmes qui savent mener une conversation et qui ont un sens de l’humour.Mais il y en a certaines qui sont de vrais moulins à paroles et qui ont des opinions sur tout, tout le temps. À un moment, ça devient lassant.

CELLE QUI COURT APRÈS L’ARGENT

Parfois, on peut repérer ce type de femme facilement, parfois pas. Elle est souvent bien intéressante au premier abord mais, dans le fond, tout ce qu’elle veut, c’est un homme qui a beaucoup d’argent et qui pourra subvenir à tous ses besoins, aussi luxueux soient-ils, et à ceux de ses futurs enfants.C’est donc votre profession qui la charmera ou alors votre héritage familial. Et elle en demandera toujours plus. Tenez-vous loin !

L’INSATISFAITE CHRONIQUE

Ce genre de femme se plaint tout le temps, voit toujours le côté négatif des choses, sourit rarement. Elle n’est jamais contente, peu importe ce que vous faites. Elle remet toujours chaque aspect de sa vie et de la vie en général en question.C’est l’éternelle insatisfaite. Alors mettez votre énergie ailleurs !

LA FEMME-ENFANT

En public, tout va bien. Mais c’est une fois que vous entrez chez elle que vous comprenez ce qui cloche chez cette femme qui semblait être un peu trop douce et gentille. Sa chambre est décorée de façon outrageusement féminine et une colonie de toutous peuplent le dessus de son lit.Elle vit avec 6 chats (et en parle tout le temps!), a une collection de films de Disney («Mon préféré, c’est La Belle et la Bête! Je l’ai écouté mille fois!») sans jamais avoir eu d’enfants et a une vision un peu «Câlinours» de la vie… Ouf-fe!

LA FRIGIDE

Dès les premières soirées, elle n’a pas trop envie de faire l’amour. C’est comme une corvée pour elle. Vous vous dites que ça va s’améliorer.Mais vous passez vos soirées ensemble à regarder la télé puis à dormir. Si le sexe est inexistant au début d’une relation, il est fort probable que ça continue en se dégradant.À moins de vouloir une relation platonique, passez au prochain appel.

BELLE, MAIS…

Il y des femmes qui ont peu de choses intéressantes ou intelligentes à dire. Si vous commencez à fréquenter une femme parce que vous trouvez qu’elle est jolie, mais vous préférez qu’elle ne parle pas en public ou devant vos amis, c’est peut-être parce qu’il y a quelque chose qui cloche !

LA COMPLÈTEMENT FOLLE

Elle a aucune inhibition et est prête à tout pour gagner un pari. Elle parle fort et aime qu’on la remarque. Elle est le centre d’attention grâce à son côté extraverti totalement assumé. Les premières fois, c’est charmant! Ensuite, vous serez plutôt envahi par la honte.Elle enchaîne les coups de tête et les impulsions. Conséquemment, elle se met souvent dans des beaux draps et a des cartes de crédit plus que pleines. Si le ciel n’a aucune limite, vous, oui. Oubliez ça!

Soyez romantique et courtois: comment la rendre folle (amoureuse) de vous?

Pour la plupart des mâles, l’amour se joue en un seul acte, physique, précédé de présentations rapides : les préliminaires. Or, on oublie souvent que ce prélude se décline en deux temps : dans le premier, l’homme doit interpeller l’intelligence de la femme, son imagination, son émotion. C’est seulement ensuite qu’il peut s’occuper de son corps. Dans cet article, nous allons essayer de vous apprendre comment «la» séduire pour ainsi dire mentalement. Et c’est assez simple : courtisez-la, puis mettez-la en confiance – deux étapes essentielles pour préparer votre partenaire à être folle amoureuse de vous et d’aboutir à une relation dont la réussite s’inscrit dans le long terme. La meilleure façon de rendre une femme folle de désir est de lui faire la cour. Conduisez-vous comme un gentleman, traitez-la comme une dame. Le gentleman se fait rare dans la société tunisienne, de nos jours. Ceux d’entre vous qui se comporteront comme tels bénéficieront d’un avantage certain sur leurs pairs. Commencez par penser en gentleman. Si vous êtes plein de sollicitude et d’attentions, si vous prenez son plaisir et son bien-être en considération, il y a toutes les chances pour que l’objet de vos rêves vous donne carte blanche, à condition d’avoir passé préalablement le «test décisif». Vous voulez faire la cour à une femme comme un gentleman ? Alors, ayez de bonnes manières. Nombre de parents n’enseignent plus la courtoisie à leurs fils. Pourtant, les manières sont une façon plaisante et respectueuse de communiquer avec les autres. Donc soyez courtois, messieurs, et, surtout, prévenants. Pour être courtois, il suffit d’appliquer les quelques consignes de courtoisie suivantes. Cette liste n’est pas exhaustive, vous êtes donc libre d’improviser !

Soyez romantique et courtois

1 – Ouvrez-lui la portière :

Toutes les femmes apprécient ce geste. S’il s’agit d’un rituel entièrement nouveau pour vous, prenez-en l’habitude pour être vrai gentleman. La mère d’un ami ne sort d’une voiture que lorsque le conducteur lui ouvre la portière. Cela peut paraître quelque peu vieillot ou maniéré, mais cette dame est à féliciter pour n’avoir pas renoncé à une tradition (voire à un «droit») qu’elle juge essentielle. Alors, si vous prenez un taxi, un bus ou un train ensemble, prêtez-lui votre concours au départ et à l’arrivée.

2 – Levez-vous quand une femme entre dans une pièce :

Il s’agit d’une convenance sociale à observer en privé et non sur votre lieu de travail… Durant ma scolarité, nous nous levions lorsqu’un professeur franchissait la porte d’une classe. C’est là une marque de respect évidente envers nos aînés. Les femmes, on le sait, aiment être respectées et qu’on le lui fait savoir.

3 – Tenez-lui la porte :

Ce geste offusque certaines féministes. Pour ma part, j’adore ce genre d’égards : je vois là un hommage à la femme et à sa féminité. Longtemps, les femmes sont entrées dans une pièce, une réception, une salle de bal devant leur mari, tels des emblèmes de la richesse et du statut social de celui-ci : plus la femme est belle et porte de bijoux, plus l’homme est important. Dans certains milieux, cette parade est toujours de mise.

4 – Prenez-lui le bras ou posez votre main au creux de ses reins (poignets d’amour) :

Ces deux gestes peuvent se faire en société. C’est une façon de montrer son affection sans choquer. Vous lui donnerez la main ou la prendrez par les épaules lors de la promenade du week-end, ou à table.

5 – Avancez sa chaise :

Ce geste exige de la précision, de l’attention, de la délicatesse. Si elle revient des toilettes, il n’est pas utile que vous bondissiez de votre siège. Contentez-vous de tirer doucement sa chaise vers elle lorsqu’elle arrive à table. Elle fera la plus grande partie du travail, aussi n’avez-vous nul besoin de vous planter derrière elle comme un valet ou un esclave.

6 – A table, tenez-vous bien :

Un homme qui se conduit mal au restaurant a peu de chances de bien terminer la soirée avec son invitée. En revanche, un homme qui sait se tenir impressionnera toujours favorablement la dame qui l’accompagne. Si l’on ne vous a jamais appris les bonnes manières et l’éthique de la table, n’ayez pas de honte, achetez un manuel de savoir-vivre. La règle est simple : ne faites pas les gestes qui vous choqueraient s’ils étaient faits par un autre.

Comment l’impressionner ?

Outre le fait d’avoir de bonnes manières, il y a divers moyens délicats de capter l’attention d’une femme. Voici quelques suggestions afin de la mettre dans d’excellentes dispositions à votre égard.

1 – Soyez un cordon bleu !

Nombre d’hommes gagnent le cœur d’une femme grâce à leurs prouesses culinaires. C’est arrivé à ma mère. Elle n’a plus touché terre le jour où elle a réalisé que mon papa était un cuisinier hors pair, en plus de nombreux autres talents. Les hommes qui mitonnent de petits plats sont très attirants. Vous-vous sentez aimé quand elle cuisine pour vous ? Eh bien, sachez qu’une femme se sent (ô combien !) appréciée lorsqu’un homme lui prépare un repas de fête ou un dîner surprise avec des chandelles !

2 – Initiez-vous à l’art d’offrir des fleurs

Les hommes offrent des fleurs à la femme de leur cœur depuis la nuit des temps. Ils expriment ainsi leurs sentiments. Offrir des fleurs est toujours le signe d’un amour sincère. Ce geste aura d’autant plus d’effet que vous connaissez ses goûts. En d’autres termes, les roses rouges c’est très bien, mais elle préfère peut-être les lys ou bien les violettes comme la femme du fameux écrivain égyptien Taha Hussein. Une femme m’a raconté cette histoire touchante: «Quand mon fiancé a découvert que j’aimais la lavande, il en a cherché chez tous les fleuristes de l’avenue Habib Bourguiba de Tunis la capitale et de la ville de l’Ariana pendant deux heures ! Je l’ai appris par sa sœur. Comment ne pas aimer un homme capable d’un tel geste !» Une autre connaissance m’a dit ceci: «Si un type envoie une douzaine de roses à une femme après le premier rendez-vous, soit il a passé la soirée avec une star, soit il n’a pas conscience de la symbolique de son geste.» Un conseil : regardez le film: ‘‘Pluie de Roses sur Manhattan’’ avec Christian Slater. Vous verrez l’effet des roses sur une femme. Si vous désirez qu’elle pense à vous longtemps, alors faites-lui porter des fleurs fraîches. Les bouquets composés sont souvent un assemblage de boutons de fleurs fanées. Examinez les sépales (les petites langues vertes, à la base du bouton). S’ils sont collés contre la fleur, la rose est fraîche. Autrement, la rose est sur le point de fondre. Des roses fraîches devraient durer entre cinq et sept jours.

3 – Apportez-lui le petit-déjeuner au lit

Vous êtes de nouveaux mariés, le petit-déjeuner au lit est un excellent moyen de commencer la journée avec le sourire. Evitez les céréales qui croquent. Préférez-leur des nourritures plus molles, que l’on déguste aisément en position allongée, appuyé sur un coude : des morceaux de fruits, des croissants. Préparez-lui son café ou son thé comme elle l’aime, devant elle. Mettez un petit pot de lait, du sucre et des édulcorants sur votre plateau.

La relaxation est l’âme de l’entente dans un couple

Si elle est détendue, une femme s’abandonnera à ses sensations. Donc, à vous de l’y aider. Elle prendra ainsi plus de plaisir à la chose. Un médecin a confié un jour dans le fameux magazine télévisé de Jean-Luc de Larue «Ça se discute » sur France 2 : «Il faut que ma femme se relaxe pour que son désir s’éveille. Alors, je lui masse longuement les pieds.». Ernest Hemingway, qui s’y connaissait en femmes et en taureaux, disait se son côté : «J’ajoute au bain de ma femme ses sels de bain favoris. Il suffit qu’elle respire cette odeur pour qu’elle soit à moi !». Les effets relaxant de votre méthode, quelle qu’elle soit, serviront votre cause, mais l’essentiel reste votre attitude. Si votre conjointe sent que vous avez fait un effort vers elle, elle y répondra favorablement. Le contraire est aussi vrai.

Pourquoi amener votre femme à se détendre ? Parce que les femmes pensent à dix choses à la fois. Aussi ont-elles de la difficulté à faire le vide dans leur esprit… Et à se concentrer sur la tâche présente. Un homme oublie ses préoccupations dès qu’il rentre à la maison ou pénètre dans la chambre. Une femme n’a pas cette capacité: elle continue à songer aux milles choses qui lui restent à faire. Aussi, messieurs, aidez-la à décompresser avant d’exciter ses sens. Car si une femme n’a pas l’esprit libre, son corps restera insensible à vos sollicitations. Sachant qu’une femme qui porte un «négligé» est censée – comme l’indique l’étymologie du mot – se détendre et éviter les travaux ménagers. Ce terme vient du verbe latin «negligere», littéralement ne pas ramasser. Voici, par ailleurs, les principes de base pour aider votre femme à se relaxer: Faites en sorte qu’elle se sente bien, physiquement et mentalement Afin qu’elle se sente bien, offrez-lui l’environnement idéal pour une rencontre sensuelle. Pensez à la beauté, au calme, à la sécurité du lieu : la propreté est sacrée pour bien des femmes et d’hommes.

1 – Éviter les interruptions

Mettez le répondeur, tirez les verrous, branchez une écoute à distance si vous avez de jeunes enfants. Témoignage d’une amie: «Nous avons un gamin de quatre ans et un bébé de neuf mois. Nous travaillons l’un et l’autre et nous sommes épuisés à la fin de la journée. La solution : passer vingt-quatre heures par mois en amoureux. Nous laissons nos deux enfants chez nos parents. Nous allons à l’hôtel. Nous revivons ainsi ces moments d’intimité romantiques que nous avions connues au début de notre relation. A cette époque, nous voyagions l’un et l’autre et devions prévoir nos rendez-vous des mois à l’avance ! Au début, j’éprouvais de la culpabilité à l’idée de laisser les enfants, mais ces échappées belles ont eu un effet miraculeux sur notre mariage. Il y a deux mois, notre bébé était un peu grippé, et la machine à laver en panne parce que l’aîné avait versé du sable dedans ! Le jardiner avait inondé le garage, nos provisions étaient trempées. Nous-nous sommes regardés et exclamés, en même temps : ‘‘Plus que deux jours, et nous serons samedi !’’ Le jour de notre escapade. Nous avons éclaté de rire.» Ainsi donc, pour ce couple, le jour d’escapade est une source de soulagement et un moyen revitalisant.

2 – Réservez-lui du temps en planifiant vos rencontres

Vous consacrez quelques heures par semaine à un sport ? Procédez de même pour la séduire et la contenter. Demi Moore disait : «Bruce (son ex-mari, le fameux acteur Bruce Willis) a mille attentions à mon égard. Il m’entraîne dans une pièce, à l’insu des enfants, puis il me tend mon esquimau préféré ! Il sait créer une ambiance intime. Nous-nous offrons des intermèdes érotiques dans la salle de bains – nous faisons couler l’eau, pour que les enfants n’entendent pas.» Accordez-lui toute votre attention, chaque fois que l’occasion se présente, condition sine qua non pour la mettre dans l’état d’esprit idoine. N’oubliez pas que dans la vie d’un couple, les deux ennemis de l’intimité sexuelle sont la fatigue et le manque de temps. Au début d’une relation, vous privilégiez l’intimité, mais par la suite, vous risquez de vous laisser déborder, notamment s’il y a des enfants. De façon claire, votre vie sexuelle doit rester une priorité pour vous et votre partenaire.

3 – Dites-lui que vous aimez son corps.

Une femme ne s’abandonnera pas au plaisir si elle est mal à l’aise ou si elle a une image négative de son corps. Les femmes s’épanouissent quand on les écoute et qu’on les complimente sur leur physique – même les mannequins s’interrogent sur leur sex-appeal. Vous êtes avec elle, vous devez donc la trouver attirante. Dites-lui ce que vous aimez chez elle et ce que vous aimeriez lui faire. Elle a besoin de l’entendre. Quelques mots bien choisis peuvent avoir un effet immédiat sur votre dulcinée. A vous de trouver lesquels. Lui avez-vous dit récemment quelles parties de son corps vous préfériez ? Si oui, tant mieux, si non, dites-le-lui. Et répétez-le-lui. Souvent.

4 – Comment l’aider à se relaxer ?

  • Créer un environnement qui lui donne envie de se détendre

Inventez pour elle une oasis de bien-être et de paix – que ce soit la chambre, la véranda, ou la salle de bains. Jouez sur l’éclairage, les parfums, ou sur toute autre stimulation sensuelle qui lui rappellera que la journée est finie. Et qu’il est temps de passer à autre chose.

5 – Faites-lui couler un bain avant qu’elle ne rentre

Allumez des bougies ou de l’encens, aidez-la à se déshabiller. Asseyez-vous sur le rebord de la baignoire pour savourer avec elle ce moment de détente. Savonnez-la, frottez-lui le dos. Apportez-lui un verre d’eau minérale fraîche. Une journaliste et illustratrice de livres pour enfants s’est souvenue d’un détail essentiel à ses yeux : «J’ai su que j’épouserais l’homme qui est devenu mon mari la première fois qu’il m’a fait couler un bain… Il m’a lavé les cheveux et a caressé tout mon corps avec un gant doux et tiède. C’est délicieux !». Occupez-vous d’elle, sexuellement et sur le plan émotionnel. Toute femme a envie de se sentir unique et appréciée. Quand elle sort du bain, essuyez-la, passez-lui du lait hydratant sur le corps. Ainsi, jouer de votre imagination… Soyez inspiré par l’amour que vous sentez pour votre conjointe.

6 – Mettez en valeur ces cinq sens !couple-heureux-658x438

Stimulez ses cinq sens, vous éveillerez son corps au plaisir. Vous l’avez courtisée, détendue, c’est le moment de vous occuper de son corps. Emoustillez-la !

La vue est le sens que nous utilisons le plus. Votre nid d’amour peut avoir un effet positif sur elle : veillez à l’ordre et à la propreté. Pensez à la beauté, à la volupté du lieu. Ne demandez pas à une femme de dormir dans un lit défait. Evitez les vêtements éparpillés autour de votre couche : elle vous prendrait pour un adolescent attardé. Offrez-lui un environnement de rêve pour qu’elle se sente importante ! On vous conseille la lumière douce est flatteuse – pour vous deux. Si vous désirez réellement la séduire, mettez un vase discret avec une seule fleur près du lit. Bannissez les vestiges d’anciennes compagnes de votre chambre.

L’odorat, quant aux attirances olfactives, vous pouvez aussi bien l’envoûter que la dégoûter. Nos ancêtres avaient un odorat très développé. Certains scientifiques affirment que les odeurs s’impriment dans la mémoire de façon définitive. Sans doute éprouvez-vous une émotion chaque fois que vous reconnaissez le parfum d’une «ex» sur une inconnue qui passe dans la rue (et c’est réciproque pour les femmes). N’oubliez jamais que les femmes ont l’odorat plus développé que les hommes. Il se peut que vous ne remarquiez pas les odeurs résiduelles. La solution ? Prendre régulièrement des bains et se savonner, plus particulièrement sur les points stratégiques et se raser (même les parties intimes). Votre odeur naturelle, messieurs, peut être votre meilleur atout, un phénomène sublime pour une part de la gent féminine. Une femme m’a confié : «Comme j’aimais l’odeur de son cou ! Une bouffée de lui et je voulais qu’il me prenne !». Les hommes transpirent plus que les femmes, aussi doivent-ils veiller à leur hygiène afin de ne pas indisposer leur partenaire. Les glandes sudoripares situées sous les bras et dans l’entrejambe génèrent une sueur malodorante. Lorsque cette sueur entre en contact avec les bactéries présentes sur la peau, il en résulte une odeur désagréable. Utilisez un déodorant anti-transpirant de bonne gamme ! Votre odeur naturelle est excitante pour certaines femmes, pas votre sueur. Etant donné le pouvoir qu’ont les odeurs, l’usage de l’aromathérapie s’impose. Les huiles essentielles ont des vertus curatives. Certaines d’entre elles sont également relaxantes – orange, marjolaine – ou aphrodisiaques – ylang-ylang, patchouli, lavande (vous pouvez les trouver commercialement dans le gel douche anti-stress aromathérapie couleur mauve). Elles s’utilisent dans des diffuseurs d’essences : elles émoustillent les récepteurs d’odeurs du cerveau. Versez-en quelques gouttes dans le bain de votre femme (attention : les huiles essentielles brûlent) ou massez-la à l’aide d’une dilution d’huile d’amandes douces. N’appliquez jamais d’huiles essentielles sur les organes génitaux, les muqueuses ou les yeux

Pour ne pas conclure

On a beaucoup écouté des hommes et des femmes parler de leur sexualité. On peut en tirer cette première conclusion : seul un homme inventif et audacieux peut satisfaire une femme. Outre sa science érotique et romantique, cet homme a de l’assurance et est attentif aux désirs de sa partenaire. Mieux: il est amoureux d’elle. Par ailleurs, les couples qui connaissent une réelle satisfaction sexuelle sont composés d’hommes et de femmes à l’esprit ouvert et qui respectent le conjoint. Sans manquer de respect à autrui et franchir les lignes rouges des principes et des mœurs de notre religion. Car avoir des bonnes manières avec sa femme est l’âme de la relation homme-femme. Dans ces conditions, il n’y a pas de limites à la passion, car l’amour n’a pas de nationalité, c’est universel tant qu’on est des citoyens du monde…

Abdel Aziz Hali