Surmonter sa rupture : cap ou pas cap? Featured

28 Fév 2019
54 times

Une fois n’est pas coutume dit-on ?

Mais lors de chaque rupture, qu’elle soit provoquée ou subit c’est une série de lamentations.

 

La suite ne plaira peut être pas, peu importe je continue quand même.

Relation finit, on se dit on ne l’aimait pas (ou pas assez), « c’était pas le bon », on vaut mieux, il a des petites manies qui nous dérangent.

On trouve mille et une excuses pour passer le premier jour, la première semaine et puis tout va comme sur des roulettes ; on va se remettre au sport, se faire une petite coupe de cheveux (c’est efficace, moi-même j’ai essayé) ; un shopping entre Nanas, quelques sorties pour retrouver les anciens amis ou amants ; à la fois pour se convaincre que tout est pour le mieux en même temps on est rassurées si on arrive toujours à séduire (ça remonte le morale!).

On se sent belles, entourées d’inconnues ; quelques jalouses des fois parce qu’on a encore le sourire aux lèvres, ou celles qui compatissent connaissant notre état d’âme. (Elles y sont passées forcément).

Une fois ce cap passé, c’est une phase de négligence et de dépression nous prend au dépourvu, au point de ne plus avoir envie de sortir ou de répondre au téléphone ; il suffit de retrouver un sms, un mail ou une photo qui traine – je ne parle même pas des endroits visités ensemble- ; le sang se propulse rapidement et les larmes coulent. On se console en appelant une copine, qui n’en a rien à foutre généralement à quelques exceptions prés ( à compter sur les doigts d’une seule mains) ; elle joue le jeu avant d’être agacée et qu’elle finisse par inventer une excuse bison pour filer !.

On se retrouve seules devant son sort, à s’acharner sur tout et n’importe quoi, grignoter, manger et regarder des films romantiques (ça c’est un classique) ; comme par hasard ce sont des films qu’on a jamais eu le temps d’apprécier, mais ils sont toujours là pour nous faciliter les larmes dans nos fins de relations … pleurer jusqu’à perdre son souffle et finir en dormant.

Au bout d’une semaine, la négligence est bien formelle au point que tout le monde le remarque ; à la maison ou au travail voir même dans la rue.

On commence à envier les couples qui se tiennent la main ou qui se font un câlin.

En se décidant enfin à se regarder dans le miroir Oulla !!! Regard terne, cernes présents, cheveux indomptables et pilosité laisse tombé (je vous épargne plus de détails).

Non , on oublie pas vite, on a pas un boutons « effacer », ou une baguette magique pour supprimer ce qu’on veut ; loin de là. Passer le cap oui ; mais à quelle prix !

Sakina Laouan

Last modified on jeudi, 28 février 2019 16:02
Rate this item
(0 votes)

6 comments

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.

Hya w Howa est le premier site marocain dédié exclusivement au couple.
Informations, savoir-vivre, mode, astuces, conseils...

Articles les plus vus

Derniers articles

Galerie Photos