• Home »
  • Sexualité »
  • Lancement de la gamme ZESTRA, première solution pour le Dysfonctionnement Sexuel chez la Femme (DSF).

Lancement de la gamme ZESTRA, première solution pour le Dysfonctionnement Sexuel chez la Femme (DSF).

 

image002ZESTRA est une solution naturelle  conçue pour le Dysfonctionnement Sexuel Féminin, c’est un produit cliniquement prouvé, non hormonal. Il s’agit d’un mélange d’huiles botaniques complètement naturelles, sans hormones et dont l’effet est cliniquement testé.

ZESTRA est recommandé pour les femmes avec une dysfonction sexuelle et souhaitant accéder à une vie de couple conjugale harmonieuse.

 

       I.            Pour quelle cible ?

ZESTRA est une solution destinée pour les femmes âgées de 21 à 65 ans, elle est vivement recommandée pour les femmes présentant des difficultés  et souhaitant accéder à une vie de couple conjugale harmonieuse et:

  • Les femmes pré-ménopausées
  • Les femmes ménopausées naturellement
  • Les femmes sujettes à un stress permanent
  • Les femmes qui prennent des pilules ou injections contenant des hormones de remplacement (par exemple, les œstrogènes et / ou l’œstrogène et un progestatif contenant des produits)
  • Les femmes présentant des pathologies chroniques telles que le diabète, hypertension, la dépression, l’athérosclérose
  • Les femmes ayant subi un traitement chimiothérapique

 

    II.            Le DFS  impacte la vie du couple 

Les causes de la mésentente des époux au sein de leur couple sont multiples et liées tant à leur vie personnelle et à leur histoire, qu’à leur situation psychologique et affective. Parmi les causes du divorce, figure l’incompatibilité conjugale. Selon les derniers chiffres du ministère de la justice, les jugements prononcés l’année dernière en ce qui concerne le divorce consentit pour inconvenance (Shiqaq) ont atteint les 40.850 contre 7.213 cas en 2004.

 

 III.            Une prévalence de 40%  chez la population féminine

Les dysfonctions sexuelles chez les femmes sont assez courantes. Les études (1)estiment que jusqu’à 40 % des femmes connaissent  une dysfonction sexuelle au cours de leur vie sexuelle active. De plus, les statistiques (2)montrent qu’environ une femme sur 4 est incapable d’atteindre l’orgasme.

Les dysfonctions sexuelles sont définies par tout ce qui peut empêcher une femme de profiter pleinement des sensations physiques ou psychologiques qui découlent de la sexualité. Elles peuvent avoir des origines diverses.

 

 IV.            Les causes des dysfonctions sexuelles

Les dysfonctions sexuelles peuvent avoir une cause physique, une cause psychologique, ou encore être provoquées par des facteurs à la fois physiques et psychologiques. La dépression peut en être la cause, et le stress un facteur contributif. La prise de médicaments, notamment les contraceptifs oraux, les antihypertenseurs, les antidépresseurs et les tranquillisants sont des causes très fréquentes de dysfonction sexuelle. L’emploi de contraceptifs oraux peut aussi réduire l’intérêt d’une femme pour le sexe. Les personnes qui prennent ces médicaments devraient consulter leur médecin afin de connaître leur incidence possible sur les troubles sexuels.

Les causes physiques sont notamment les affections des organes génitaux et du système urinaire, par exemple l’endométriose, la cystite, la sécheresse vaginale ou la vaginite. D’autres troubles comme l’hypothyroïdie, le diabète, la sclérose en plaques ou la dystrophie musculaire risquent d’avoir des incidences sur le désir et les capacités sexuels. L’ablation de l’utérus ou d’un sein peut contribuer psychologiquement aux dysfonctions sexuelles, si la femme considère que son image personnelle a été atteinte.

 

(1) et  (2)  Selon les 2 études menées par LAUMAN en 1999 et 2007 la prévalence de DSF est de 43% dont  33,4% souffre  d’une baisse de libido et 39% de sécheresse vaginale

 

 

Partagez avec vos amis!
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Share On Pinterest