Quel mari pour une maman divorcée?

Divorcer, changer de vie, se trouver des nouveaux amis. Faire la fête, des nouvelles rencontres et vivre de belles aventures. S’amuser, s’y plaire et puis s’ennuyer, s’en lasser et commencer à penser avec nostalgie à cette stabilité émotionnelle et affective d’avant le divorce.
L’envie de se réengager se met à la page mais le goût de la liberté prend encore le dessus. Faut-il revenir à la réalité où notre devoir religieux et social prime ou rester en attitude et savourer le paysage de haut?A Quel prix?

Les rencontres se succèdent, l’affinité s’en suit mais dès que le prénom des enfants est abordé, la chaise leur glisse sous les (…) et ceux qui restent ne sont pas forcement les bons.
Mais comment faisaient celles qui avaient perdu leurs maris à la guerre ou celles qui ont été répudiées pour une raison ou pour une autre pour refaire leurs vies?

Depuis toujours, la femme célibataire ou celle restée sans hommes et surtout sans enfants étaient privilégiées aux mamans dans le choix de l’épouse. Selon ces hommes, les beaux enfants gâchent toute intimité et provoquent une susceptibilité entre lui et la maman quand il essaye d’intervenir dans leurs éducations sans oublier le fardeau matériel assumé par le nouveau père.

Il faut dire que notre génération perpétue ces convictions et l’idée, la grande idée est d’opter pour la famille recomposée où les conditions sont pareilles.

Certes, ce n’est pas toujours évident de trouver la meilleure formule, on se fit souvent au hasard et heureusement, il existe encore les mariages arrangés, les rencontrés préparés et l’internet.

L’idéal n’existe pas dans ce genre de situations, Il faut laisser le temps au temps et surtout espérer et garder espoir qu’un jour le prince charmant frappera à ta porte. Le PÈRE NOËL existe non?!

Lalla Sanaâ EL YOUNSI

Partagez avec vos amis!
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Share On Pinterest
Contact us